PLUIE DE PRIX POUR SYNTRA WEST

Remise des prix à la maison communale d’Anvers : de gauche à droite Hendrik Harre (président du jury) – Isabelle Geeroms – Robert Voorhamme (échevin de la ville d’Anvers)par Walter Ego
On peut considérer que les études de bijoutier/orfèvre de Syntra West comptent parmi les meilleures de Flandre. Les cours sont suivis chaque année par quelque 200 élèves, répartis sur 3 formations différentes. Dans la Mecque de la ‘ville dorée’, le campus de Courtrai y dispose de 3 ateliers bien équipés. Mais Syntra West n’obtient pas un bon score uniquement sur le plan de la quantité. L’un de ses élèves vient d’emporter quasi tous les prix importants au concours annuel de création de bijoux organisé pour les écoles.

Nostalgie poétique

Chaque année, un thème commun est imposé aux écoles participantes ; les élèves de dernière année doivent articuler leur travail de fin d’études autour de ce thème. Par école, les 3 meilleures créations sont retenues pour participer au concours. Pour l’année académique 2009/2010, le thème était ‘nostalgie poétique’. Pour sa création, Isabelle Geeroms s’est basée sur une ancienne machine à écrire Remington NM20812. En s’inspirant de la nostalgie du poète et de l’écrivain, elle a créé un bracelet en or et en argent auquel sont intégrées les anciennes lettres de la machine à écrire. Pour cette création, le jury du concours lui a octroyé le prix du design pour la meilleure création ainsi que le premier prix de maîtrise. Deux récompenses qu’elle a reçues lors de cérémonie de remise des prix à la maison communale d’Anvers.

Elle n’en est pas à son coup d’essai

Elle n’en était certes pas à son coup d’essai car, déjà l’année dernière, elle avait reçu le prix très convoité du concours international de création HRD. Pour sa présentation selon le thème ‘Once upon a time…my favourite fairytale’, elle a décroché l’un des très convoités ‘HRD Awards 2009’ pour l’anneau ‘Miror, Miron on my hand’ qu’elle avait créé et fabriqué.
Une prestation particulièrement remarquable pour quelqu’un qui, voici 4 ans, commençait sa formation de bijoutier-orfèvre ; et, bien sûr, une bonne référence pour les études de bijouterie qu’elle a faites.
Et peut-être Syntra West espère-t-elle que d’autres lauréats créateurs de bijoux sortent de ses rangs à l’avenir. En collaboration avec la firme Deltalight, elle a élaboré un nouveau socle de présentation dans lequel les bijoux créés par les élèves peuvent être montrés au grand public d’une manière tout à fait exceptionnelle.

– Remise des prix à la maison communale d’Anvers : de gauche à droite Hendrik Harre (président du jury) – Isabelle Geeroms – Robert Voorhamme (échevin de la ville d’Anvers)
– Isabelle Geeroms avec ‘Remington MN20812’, le bijou avec lequel elle a remporté le concours
– Gagnant des HRD Awards 2009 ‘Once upon a time… my favorite fairytale’ – Anneau ‘Miror, Miron on my hand’ de Isabelle Geeroms (photo © David B. Woodrow – Sponsor diamant : Luc Vets Diamant – Sponsor bijou : Gemset)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

trois + 2 =