Les articles de luxe

Jewels & Watches Info été 2012

Irina Shayk sur le tapis rouge à Cannes

Irina Shayk sur le tapis rouge à Cannes
Foto © de Grisogono / Jacovides

Les articles de luxe ont le vent en poupe…

Il peut bien sûr sembler banal d’affirmer que le contenu de la chanson à titre ‘Diamonds Are a Girl’s Best Friend’ de Marilyn Monroe, dans le film à succès ‘Les Hommes préfèrent les Blondes’ de 1953, est encore d’une actualité brûlante. À nouveau, dans un climat économique et financier chancelant, tous ceux qui disposent d’argent recherchent des valeurs sûres.
Le diamant, l’or et les bijoux font, il est vrai, partie de la catégorie des articles de luxe ; mais ils souffrent apparemment moins de la crise, voire pas du tout. Aujourd’hui, on fait des ‘affaires en or’, surtout dans les hautes sphères. C’est manifeste, un beau collier, une montre de valeur ou une bague coûteuse sécurise davantage qu’un placement incertain dans des ‘valeurs’ (sans valeur) ou dans d’autres produits bancaires. Et comme un carnet d’épargne ne rapporte plus rien, et est même ravagé par l’effet négatif de l’inflation, les consommateurs plus nantis sont attirés par l’idée que l’argent doit rouler. Avec pour résultat que des montres et bijoux (diamants) haut de gamme se vendent comme des petits pains même en cette période difficile. L’Antwerp World Diamond Center (AWDC), dont Anvers est la plaque tournante mondiale pour quelque 80 % de tous les diamants bruts et pour 50 % de tous les diamants taillés, tenait là une bonne raison de souligner l’importance du secteur et de la ‘petite pierre’.

Walter Van den Branden
Rédacteur en chef

Directrice édition
Eve Barthélémy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

deux − 1 =